Archives Search


Search only: Library, Archives Advanced Search, Ancestors, Images, Search All

To submit a comment, contact webservices@lac-bac.gc.ca

Search Help


Warning: Descriptive record is in process. These materials may not yet be available for consultation.



Description found in Archives

Bureau du développement national [document textuel, document cartographique]. 

Series consists of

Date(s)

1632-1932

Place of creation

No place, unknown, or undetermined

0,05 m de documents textuels
11 cartes 8 mss., encre sur tracer de ligne, 2 coloriée à la main 62 x 111 cm ou plus petit.
8 diagrammes encre sur tracer de ligne 61 x 57 ou plus petit.

Scope and content

La série est composée de listes d'employés et de documents relatifs aux acquisitions territoriales du Canada et à l'équipement agricole. Ces documents ont été créés et/ou conservés par l'Office du développement national et ses prédécesseurs.

Textual records
90: Open
Cartographic material
90NA: Open but not available
Archival reference no.
Former archival reference no.
Former BAN no.
118-040192-1
Other accession no.
90132 CA

Terms of use

Droits d'auteur détenus par la Couronne.

Document cartographique L'instruments de recherche se compose d'une liste des articles. L'instruments de recherche sont disponible dans la salle de référence. RG92M 90132; RG15M 77803-13 (l'article #19) 90 (Paper)

Document cartographique L'instrument de recherche est disponible en ArchiviaNet. RG92M 90132 90 (Electronic)

Biography / Administrative history

La Direction des terres marécageuses et de chemins de fer a été créée en 1904 alors que grandissait la demande pour un transfert plus efficace du titre aux concessions de terres des chemins de fer et aux terres marécageuses du Manitoba. En raison des arriérés administratifs dus à l'aliénation de ces terres provenant de la Couronne, le ministère de l'Intérieur s'est trouvé devant une critique publique grandissante. Afin de résoudre le problème, le Ministère a créé la Direction des terres marécageuses et des chemins de fer en prenant pour acquis qu'une unité administrative indépendante, spécialisée en recherche de titres des terres requis par les chemins de fer et la province du Manitoba expédierait le transfert des titres beaucoup plus rapidement qu'auparavant (Canada. Ministère de l'Intérieur, Rapport annuel du ministère de l'Intérieur, 1903-1904, Ottawa, 1905, page x). Robert Evens Young, un arpenteur-géomètre fédéral, a été nommé le premier surintendant de la Direction (P.C. 77/331, 23 février 1904).

Sous la conduite de Young, la Direction des terres marécageuses et des chemins de fer a pris une ampleur exponentielle. En 1908, il a établi une division indépendante pour la réglementation de l'énergie hydraulique, et en 1910, sa Direction a acquis le Bureau du géographe en chef (P.C. 18/751, 19 avril 1910), et la Division des terres et des lotissements urbains de la Colombie-Britannique (P.C. 1130, 1910). Cependant, au décès de Young en 1911, la Direction des terres marécageuses et des chemins de fer a été réorganisée et les trois divisions ont retrouvé leur statut de direction indépendante (la Direction du géographe en chef et la promotion de Chalifour en tant que géographe en chef ont été autorisées par le P.C. 17/2782, 6 décembre 1911; la promotion de J.B. Challies en tant que surintendant en charge de la nouvelle Direction de l'énergie hydraulique a été établie selon le P.C. 47/2885, 11 décembre 1911; la Direction des terres de la Colombie-Britannique avec S. Maber comme surintendant a été établie selon le P.C. 1342, 22 mai 1912). L'ancien assistant de Young, Francis C. C. Lynch, a été nommé pour être son successeur en tant que surintendant de la Direction des terres marécageuses et des chemins de fer.

Un an après la nomination de Lynch, la province du Manitoba a retourné toutes les terres marécageuses non vendues au gouvernement fédéral. En retour de ce transfert, le Manitoba a été mis sur un plan d'égalité avec les autres provinces de l'Ouest. La frontière nord de la province a été étendue au soixantième parallèle ainsi rejoignait la frontière nord de l'Alberta et de la Saskatchewan depuis 1905. La province a été invitée à partager la subvention des terres de différentes manières.

En résultat à ces changements, la Direction n'a pas été dissoute et on lui a donné un nouveau bail à vie. Le Ministère lui a permis de se développer dans d'autres domaines, beaucoup plus nécessaires, de l'administration des ressources. Elle a commencé à agir en tant qu'organisme central pour la collecte et la distribution de l'information relative aux ressources naturelles et pour promouvoir le développement industriel, spécialement le développement de l'industrie touristique. Dès 1917, les tâches de l'organisme avaient pris de l'expansion: "...de nature technique, comportant principalement la recherche, le classement et la centralisation de l'information relative aux ressources naturelles (administrées par le ministère de l'Intérieur), la compilation, la publication et la distribution des cartes et des rapports de nature économique (c.-à-d. les lots de colonisation, les céréales, les cartes des terres, etc.), l'administration des terres des chemins de fer et des lotissements urbains, certains services techniques pour les autres directions et services publics concernant l'exploitation et les demandes pour de l'information ministérielle et générale (P.C. 1084, 1917) ".

Afin de refléter son nouveau rôle, la direction a été renommée la Direction des renseignements sur les ressources naturelles. Elle s'est acquittée de ses nouvelles responsabilités en collectant des données relatives à la géographie du Canada, en maintenant un inventaire des industries et des ressources naturelles canadiennes et en entreprenant des recherches scientifiques. Celles-ci avaient pour objet de fournir une plus grande connaissance des ressources naturelles du Canada et de son potentiel d'utilisation industrielle. L'Office entreprenait lui-même beaucoup de recherches ou encourageait les universités et l'industrie privée dans de telles initiatives.

Bien que la Direction ait distribué ses informations par l'intermédiaire de divers médias - rapports, graphiques et brochures - elle a été particulièrement connue pour ses cartes thématiques. La Direction a d'abord commencé ce type de cartographie en 1924, juste après que le Bureau du géographe en chef a été, une fois de plus, placé sous son mandat (P.C. 1978, 1922). En transférant la responsabilité des terres des chemins de fer à la Direction des terres de l'ordonnance et de l'amirauté en 1923 (en résultat à ce changement, la direction a été renommée la Direction des terres de l'ordonnance, de l'amirauté et des chemins de fer, P.C. 47, 1923), la Direction des renseignements sur les ressources naturelles a alors été en mesure de concentrer son énergie sur la production et la distribution de documents publicitaires sous toutes formes. Plusieurs des publications envoyées à l'étranger par la Direction étaient aussi destinées à encourager l'immigration et ont été produites à la demande du ministère de l'Immigration et de la Colonisation. A bien des égards, la production de cette documentation représentait simplement une continuation du rôle joué par le ministère de l'Intérieur dans la publicité pour l'immigration lorsque la Direction de l'immigration faisait encore partie de son mandat.

Avec la production croissante de cartes thématiques, idéales pour résumer l'information relative à la géographie canadienne, l'étendue de la cartographie thématique a considérablement augmenté à l'intérieur de la Direction. Les séries de lots de colonisation étaient particulièrement importantes, montrant la disposition des terres des provinces de l'Ouest. La Direction a aussi publié deux séries de cartes sur une échelle de 1/4 et sur une échelle de 1/8.

Les cartes les plus populaires ont été celles montrant les circonscriptions électorales, les chemins de fer, les voies de trafic maritime mondiales, la végétation et la couverture forestière du Canada, les routes et les ressources récréatives. Un effort majeur fut mis sur la réalisation des cartes touristiques de la Direction afin de promouvoir les merveilles du Canada et pour encourager les Américains à traverser la frontière. Les cartes de routes étaient très innovatrices en ce qu'elles étaient parmi les premières à être conçues pour répondre aux besoins des touristes, particulièrement les touristes américains. Par exemple, elles indiquaient les principales routes reliant les deux pays, les hôtels, les emplacements de camping, les ressources de chasse et de pêche ainsi que d'autres informations d'intérêt général. Sous le mandat de la Direction, la cartographie thématique a considérablement pris de l'ampleur quant à sa portée et elle est devenue un moyen important pour résumer les données socio-économiques recueillies par le Ministère.

Bien que la Direction ait clairement fait valoir un strict reportage, la plupart de la documentation produite devait évidemment faire profiter le secteur privé canadien. La documentation a été conçue en grande partie pour promouvoir un intérêt pour les possibilités d'investissement au Canada, les occasions d'affaires et les attractions récréatives.

Afin de refléter plus précisément son rôle dans la promotion des ressources canadiennes, le nom de la direction a été changé une fois de plus en 1923 pour devenir le Service de renseignements des ressources naturelles. Les conditions économiques en état de crise en 1930 ont cependant forcé la réduction des services de l'organisme. Son budget ainsi que sa main-d'oeuvre ont été réduits, entraînant un ajustement de ses travaux. Il a aussi été renommé le Bureau du développement national (appelé quelquefois Commission).

Avec la disparition du ministère de l'Intérieur en résultat au transfert presque certain de l'administration des ressources naturelles aux provinces de l'Ouest, le Bureau a été dissous en juin 1933 et toutes ses tâches ont été transférées à d'autres organismes de l'intérieur et à l'extérieur du ministère ayant des programmes similaires. Par exemple, le Bureau du géographe en chef et la Fabrique technique ont été placés sous la bannière de la Cartographie de l'intérieur, du Bureau de levés aériens et topographiques. Aussi, les tâches du Bureau du développement national se rapportant à la description, l'analyse et la promotion des ressources ont été transférées au ministère des Mines et au ministère des Affaires et du Commerce. Les activités du Bureau relatives à la promotion du tourisme ont été transférées au ministère des Parcs nationaux qui par la suite est devenu la Division du tourisme (Canada. Ministère de l'Intérieur, Rapport annuel du ministère de l'Intérieur pour l'année se terminant le 31 mars 1934, Ottawa, 1934, page 90).

La Division du tourisme a continué d'agir en tant que bureau central du gouvernement fédéral pour la promotion du tourisme au Canada; cependant, la cartographie spécialisée en tourisme était maintenant effectuée par le Bureau de levés aériens et topographiques. Bien que la plupart des travaux de la Division du tourisme aient été en relation avec les Parcs nationaux d'une façon ou d'une autre, la Division a tenté d'étendre ses activités au sud du Canada. Le gouvernement fédéral était très conscient de l'importance du tourisme pour l'économie canadienne et la Division a fait tous les efforts pour encourager l'industrie, spécialement avec les touristes américains. Bien que la promotion du tourisme ait été maintenue comme une entité distincte de la Division de la publicité des Parcs nationaux, cette activité est demeurée avec les Parcs nationaux pendant quelques mois seulement. En février 1935, la Division du tourisme a été placée sous la direction de l'Office du tourisme du ministère des chemins de fer et des canaux (Canada. Ministère de l'Intérieur, Rapport annuel du ministère de l'Intérieur pour l'année se terminant le 31 mars 1935, Ottawa, 1935, page 103).

Additional information

Source of title
Titre basé sur le contenu de la série.

Accruals
Nous ne prévoyons pas de nouveaux versements.

Government

Related control no.

1. 11-0599-00
2. 77803/13 CA
3. 90132 CA
4. 118-040192-1
5. 2011-00371-7
6. RG15
7. RG15M 77803/13
8. RG92M 90132